Critique en avant-première dans Fémi9
Que tout soit à la joie, nouveau roman d’Emmanuelle de Boysson paraît aux éditions Héloïse d’Ormesson le 6 juin. Après Les années solex, on y retrouve Juliette, étudiante à Paris. Elle cherche sa voie, prend des cours de théâtre. Mais, un matin, un scandale vient sonner la fin de l’insouciance et éclabousser sa famille. Des années plus tard, malgré les obstacles, Juliette va tenter de découvrir la vérité de ce grand-oncle aimé et admiré. En parallèle à cet itinéraire d’une femme aspirant à s’affranchir des conventions, celui d’un homme qui a chu et s’est abimé dans les mémoires. Qui était cet ecclésiastique ami des prostituées ? Peut-on être homme de Dieu et de chair ? Les deux parcours s’éclairent et se répondent. Après une vingtaine de livres, cette romancière, cofondatrice du Prix la Closerie des Lilas et membre de plusieurs jurys littéraires, construit une œuvre au style subtil qui poursuit, avec humour et humanité, une quête de sens, une réflexion sur le temps et les insondables méandres de l’âme humaine.
jacky et moi 16mai2019