Mon petit discours lors de la remise du Prix de La Closerie des Lilas 2015 : Best remise prix 2015Voilà venu le moment tant attendu de la remise du prix de la Closerie des lilas. Merci à toutes celles qui ont bien voulu faire partie de l’aventure 2015: Farida Khelfa, Aure Atika, Sarah Lavoine, Anne Barrère, Catherine Ceylac, Elisabeth Roudinesco, Amélie Nothomb, Pascale Frey, Aurélie Filippetti et Lydia Bacrie. Et notre bande d’organisatrices du jury permanent : J Nelson , C Chrétiennot A de Clermont-Tonnerre, T de Rosnay, S Janicot et E2B.

Ensemble, nous avons sélectionné six romans :

Baronne Blixen, de Dominique de Saint Pern, paru chez Stock

Je viens, d’Emmanuelle Bayamack-Tam, ( POL)

Amours, de Leonor de Recondo ( Wespierser)

Un destin miniature, de Gaëlle Heureux ( La Table ronde)

Azadi, de Saïdeh Pakravan ( Belfond)

Le Fil de YO, de Caroline Tiné ( JC Lattès)  

Une très belle sélection.

Le Prix de la Closerie des Lilas 2015 a été attribué par 10 voix à Azadi, de Saïdeh Pakravanparu aux éditions Belfond contre 8 voix à Je viens, d’Emmanuelle Bayamack-Tam, paru chez POL un roman intergénérationnel dont nous avons aimé le style et ce personnage de Charonne jeune fille noire adoptée qui devra s’imposer face au racisme, aux préjugés.

Azadi, de Saïdeh Pakravan : Azadi signifie liberté en persan. Nous sommes à Téhéran en juin 2009, les élections ont été truquées. La colère s’empare de la jeunesse. Raha, retrouve ses amis étudiants dans des manifestations, malgré la répression féroce qui sévit. Arrêtée, violée, elle est à l’image de cette génération pleine d’énergie en Iran et dans le monde islamiste soumise à l’intégrisme, à la dictature, à l’arbitraire. Une Antigone qui défend la justice, la liberté, celle de tous, celle des femmes !

NOUS SOMMES TOUS AZADI !